Heures d’ouverture: Todos os dias, das 10h00 às 18h00 (última entrada 17h30).

Rua Conde Dom Henrique

4800-412 Guimarães

Collection

Collection

Collection: Richesse et Diversité

Entre 1737 et 1955, le projet et travaux de réhabilitation du Palais Ducal ont été développé, cependant sa destination n’avait pas encore été définie.

En 1955 il a été constitué une Commission du Mobilier, désigné ” Comissão de Mobiliário ” pour que le Palais Ducal soit meublé comme si c’était une maison et aussi pour que celui-ci puisse être utilisé pour des fonctions officielles et de représentation de l’État.

Sur une “memória descritiva” (mémoire descriptive) datée de 1956 l’architecte Luís Benavente synthétise le moyen de comment la réhabilitation du Palais Ducal avait été appréhendé, expliquant aussi quelle était la fonction à laquelle l’édifice était destiné.

C’est à ce moment qu’ils ont essayé de recréer un Palais Ducal du XVe siècle, mais, comme l’édifice ne serait pas destiné à peine à être vu, mais aussi à être utilisé comme habitation, il y a eu la nécessité de se créer des espaces qui à l’époque médiévale n’existaient pas. Par contre, vu que se serait difficile d’avoir des éléments de l’époque de la construction du Palais Ducal (XVe siècle), ils ont décidé de meubler avec des pièces provenues de Musées et de Palais, se complétant, toujours avec l’exception et pas comme une règle, avec des répliques de pièces originelles.

Le Palais Ducal, après les travaux de réhabilitation, a commencé à avoir une double fonction – lieu de visite ouvert au public et lieu de Résidence Officiel de Monsieur Le Président de La République.

Les collections sont composées par des pièces acquises principalement dans la décennie de 50 et par d’autres provenues des collections de plusieurs musées nationaux.

Les pièces exposées meublent les divers espaces d’exposition permanente créant chez le visiteur l’idée qu’il visite une ” maison “. Ce sont des pièces produites principalement durant les XVIIe et XVIIIe siècles, de cette manière le public peut se délecter avec une excellente collection de tapisseries et porcelaines, étant représentés les suivantes collections – textile, céramique, peinture, mobilier, sculptures et armes, entre une ou autre pièce faisant évoquer autres arts.

L’important c’était que l’édifice soit utilisé, puisque, dépourvu d’utilisation, il pourrait être dévalorisé et abandonné.

Par son importance se transcrit le texte suivant:

“Dans l’intention de résoudre la manière de meubler le Palais Ducal de Bragança, à Guimarães, il y a eu premièrement qu’établir une conception sur la forme (…).

Bien qu’il y ait, donc, non parce qu’il a à préparer un Palais Ducal pour être à visiter, mais aussi à être “habité”. Ceci permet la détermination du destin de dépendances qui à l’époque des fondateurs n’existait pas, comme par exemple celui des salles à manger et l’ordre devant les méthodes d’aujourd’hui, celles qui lui doivent être subventionnées. Mais ce n’est pas celle-ci la seule avantage à tirer, il y a principalement une autre, plus importante, celle de ne pas être possible de reconstruire, sauf si dû à une grande dépense et difficultés presque insurpassable, environnement de l’époque, ayant comme des modèles acceptables, pour un si grand ensemble. En plus, la conclusion des travaux, oblige à que l’utilisation de si importants édifices, dont dépréciation serait immédiate et conséquemment le manque de destin, ou de sa fermeture.

L’aspect pratique de l’utilisation, permet d’avancer dans l’époque et dans la forme d’arrangement, de moyen qu’il vient jusqu’à une période dans laquelle soit possible, utilisant une base qui nous est fournie par les musées, leurs dépôts et Palais, un point de début pour le restant. On fait confiance absolue dans cette base parce qu’il y a sur elle une manière de réussite, comme si on aurait l’occasion de vérifier nous arrangements temporels déjà effectués et que maintenant laissent de participer dû à sa frivolité ou à son manque de mérite.

On ne peut pas considérer que tout se transformera dans une rigide intégral et qui débutera par établir un arrangement intérieur du Palais Ducal, où cas son développement ne viendrait pas à se vérifier une meilleure place sur d’autres lieus, principalement en présence de l’acquisition ou d’autres exemplaires qui viennent participer de l’arrangement.

Les pièces authentiques occupent un plus grand espace parmi les objets qui seront meublés sur le Palais Ducal de Bragança. Les centaines de caisses de la Grande Salle à manger devront être des répliques, conformément au modèle jugé propre. (…)” Luís Benavente (Lisboa, 25 juin 1956).

Textiles

Céramique

Peinture

Mobilier

Sculpture

Armes

Plusieurs