Heures d’ouverture: Todos os dias, das 10h00 às 18h00 (última entrada 17h30).

Rua Conde Dom Henrique

4800-412 Guimarães

PD0416

Bol à Punch
Auteur: Inconnu
Provenance: Chine
Datation: c.1780 (Dynastie Qing, période de Qianlong)
Matériel: Porcelaine
Dimensions (cm): 15,1 x Ø 34,5
Nombre de inv.: PD0416

Bol à punch en porcelaine chinois appartenant à la Compagnie des Indes, décoré à l’intérieur et à l’extérieur avec trois peintures allusives à l’Ordre de la Jarretière, en plus il y a d’autres décorations florales sur le bord interne et sur la superficie extérieure.

Sur les bols à punch se préparaient et se servaient le punch, une boisson usuelle du XVIIIe siècle, qui pouvait être servie chaude ou froide, dépendant de la température de l’eau qui était additionnée au rhum. Elle prenait encore du sucre et du jus d’orange, citron ou citron vert.

La porcelaine chinoise, dû à son doux toucher et à sa qualité, a toujours satisfait les goûts de ses client européens plus riches qui l’acquéraient, souvent pour orner les tables ou ses maisons. C’était récurant les commandes de porcelaines décorées avec des motifs européens et pas typiquement chinoises.

Ce bol à punch fait allusion à l’Ordre de la Jarretière, aussi connue par Order of the Gater et il est le plus haut et le plus ancien ordre militaire britannique considéré comme le plus prestigieux du Royaume Uni.

Il a été créé par Eduard III d’Angleterre aux alentours de 1348, ayant comme nom originel, que se traduisant par “ligue entre hommes“ ou un serré “lien entre hommes“, étant remplacé par une légende sur une simple ligue qui assurait les meurtrières.

La légende dit que Édouard III dansait avec la Comtesse de Salisbury dans une grande fête de la cour, quand celle-ci a laissé tomber sa jarretière bleue, qui n’était pas plus qu’un genre de jarretière utilisé à l’époque dans les vêtements féminins de la noblesse. En la prenant du sol elle l’attacha au tour de sa jambe, le roi a remarqué que les personnes présentes les regardaient avec des sourires et murmures. Courroucé, il a dit en français (langue utilisée à l’époque dans la cour anglaise) « Honni soit qui mal y pense », phrase qui est devenue la devise de l’ordre. Il a dit encore qu’il ferait de cette petite jarretière bleue si glorieuse que tous la souhaiteront.

Étant cette histoire une légende, que vaut ce qu’elle vaut, néanmoins ce qui est certain, c’est que l’Ordre de la Jarretière, a été créé par Edouard III, et son symbole est la jarretière bleu foncé, avec un bord doré, où sont écrits les mots en français que le roi aurait prononcé.

L’Ordre de la Jarretière a parrainé le mouvement du scoutisme, étant pour cela que tous les scouts utilisent un bout de tissu suspendu à l’extérieure des chaussettes de leur uniforme, une jarretière.

Objeto museológico (poncheira da Ordem da Jarreteira)