Heures d’ouverture: Todos os dias, das 10h00 às 18h00 (última entrada 17h30).

Rua Conde Dom Henrique

4800-412 Guimarães

L’Édifice

L’Édifice

L’Édifice: Symbole d’influence et de pouvoir

Le Palais Ducal a été construit entre 1420 et 1433 comme l’habitation pour les Comtes de Barcelos, D. Afonso et D. Constança, plus tard Ducs de Bragança (1442). De son hauteur le Palais dominait sur la ville de Guimarães, s’imposant ainsi sur la ville dû à sa position élevée, comme s’il voulait protéger le Château de Guimarães.

Construit en partie sur la vieille muraille qui entourait la “vila de cima” (ville du haut), le Palais Ducal est un symbole des nouveaux temps, du pouvoir et de l’influence de D. Afonso, seigneur des vastes domaines, fils illégitime du roi D. João I.

Encore, aujourd’hui sa construction continue à nous surprendre, et son plan presque carré, avec quatre tourelles, une sur chaque angle, fait supposer l’existence d’un programme architectonique bien définit. L’auteur du risque est inconnu, mais la similarité architectonique du Palais Ducal vimaranense est évidente avec celle des Rois de Majorque, à Perpignan (France).

Il y a des incertitudes si l’édifice a été achevé ou pas, mais aussi pendant combien de temps il a été habité, étant certain que D. Constança (1480), première duchesse de Bragança, l’a habité jusqu’à sa mort.

En 1666, le Palais Ducal était déjà en ruine dû à la prise de pierre par les moines capucins pour la construction de leur couvent. Est-ce que cette destruction a été, en partie, concrétisé ? On ne le sait pas. On sait, néanmoins, que les ” vimaranenses ” s’insurgèrent contre le délabrement de ce patrimoine dont ils étaient si fiers.

Au XVIIe siècle, après l’occupation philippine, le Palais Ducal commence à intégrer les biens de la Casa das Rainhas (Maison des Reines) et à servir comme cellier, jusqu’à son extension en 1834.

Au XIXe siècle, il est utilisé comme caserne militaire et sont reconnus quelques projets architectoniques, jamais implantés, pour adapter l’édifice aux nécessités de l’armée. C’est à cette époque que seront détruites la cour et les galeries qui l’entouraient, de manière à créer une place d’armes.

Un dessin fait par l’irlandais, John Synge, en 1816, permet d’observer la cour et de démontrer l’existence, au milieu de celle-ci, d’un passage donnant sur la galerie inférieur, à travers duquel se faisait la liaison, au niveau du deuxième étage, entre la chapelle (aile est) et l’aile ouest, dans laquelle se situait la grande porte d’entrée.

Au XXe siècle, inséré dans un plan national de réhabilitation de monuments, le Palais Ducal de Bragança est restauré, les travaux ont eu lieu entre 1937 et 1959. Le projet initial est dû à l’architecte Rogério de Azevedo, qui a eu la collaboration de Monsieur Alfredo Guimarães, le directeur du Musée de Alberto Sampaio.

Au cours des travaux plusieurs fonctions ont été souligné pour l’édifice – Musée, Bibliothèque, Archive, Mairie – cependant, les œuvres d’architecture eurent lieu presque jusqu’à la fin sans qu’une décision soit prise sur l’utilisation à donner à l’édifice.

Le Palais Ducal ouvre au public le 26 août de cette année, meublé avec des objets obtenus par le Comité du Mobilier, créé pour cet effet en 1955, et aussi avec d’autres pièces venus d’autres musées.

Aujourd’hui le Palais Ducal intègre le Réseau Portugais des Musées, étant un des monuments le plus visité du Nord du Pays.