Heures d’ouverture: Todos os dias, das 10h00 às 18h00 (última entrada 17h30).

Rua Conde Dom Henrique

4800-412 Guimarães

PD0059

Série de Pastrana: Le Débarquement
Provenance: Real Fábrica de Tapices, Madrid, Espagne
Datation: 1943
Matériel: Laine et Soie
Dimensions (cm): 482 x 1084
Nombre de inv.: PD0059

Débarquement de D. Afonso V, à Arzila, en 1471

La tapisserie représente le débarquement des troupes portugaises à Arzila et doit être lu de gauche à droite, de bas vers le haut. Dans la partie supérieure une vaste légende gothique, écrite en latin, décrit de manière générale la narration de la scène. Sur celle-ci est représenté ce qu’on peut désigner par trois scènes distinctes. Sur la première, nous assistons à l’arrivé des navires, étant visible en plus du vaisseau amiral – sur laquelle flotte l’enseigne royal avec l’insigne de D. Afonso V, roulette qui aspergeaient des gouttes – un ensemble d’autres navires profusément enjolivés.

La deuxième scène, représente le départ des barques vers la terre, sur l’une desquelles le roi est accompagné par le prince D. João, le futur roi D. João II, étant sa présence signalée par l’enseigne royale et par l’étendard du Portugal. Ici, il est représenté aussi le naufrage de ceux qui ” allaient sur les barques avec leurs armes, ne faisant pas attention au poids ” et pour cela, ” la mer les a recueillis pour soi “, soit, ils y sont morts.

Sur la troisième scène nous pouvons assister à l’arrivé du roi (dont sa présence est à nouveau signalée par l’enseigne royale et par l’étendard du Portugal), du prince et des autres expéditionnaires, lesquels sont venus se joindre aux comtes de Monsanto et de Marialva qui ” avec les personnes qui ont été ordonné pour cela ” avaient débarqué tôt le matin. Tous ces Portugais, fortement armés, se sont tournés vers une ville entourée d’une muraille où il y avait quelques soldats musulmans, étant connu que ” les Portugais ont pris la ville par surprise et ont conduit les prisonniers au Portugal “.

Les ” Tapisseries de Pastrana ” doivent leur nom au fait d’être des copies uniques des tapisseries du dernier quart du XVe siècle qui ont été trouvé dans la Collégial à Pastrana, en Espagne.

Cette série de tapisseries narre la conquête du Nord de l’Afrique, en 1471, de la place d’Arzila (trois tapisseries) et la prise de Tanger (une tapisserie), qui ont eu lieu durant le règne D. Afonso V.

C’était probablement une commande royale faite à un des centres de manufacture de Flandres (Tournai, Belgique), au troisième quart du XVe siècle, pouvant se supposer ” que les tapisseries ont été réalisé durant trois à cinq ans de travail sur quatre métiers à tisser opérés simultanément avec seize à vingt tapissiers ” (Maria Antónia Quina).

C’est une œuvre unique dans son genre, en Europe et dans le monde, portraiturant avec rigueur historique les événements belliqueux qui se sont survenus, lesquels peuvent être, aussi, prouvés à travers de la documentation.

Tapeçaria de Pastrana - O Desembarque